UN MARIAGE DE RÊVE
de Stephan Elliott

Autant le dire tout de suite, une déception... Bon d'accord c'était en VF, le public était clairsemé, j'étais un peu fatigué, je pensais un peu à autre chose... (mais ça veut dire aussi que le film en question n'a pas été en mesure de me donner envie de m'y intéresser plus que ça.) Après quelques jours, ne m'en reste(nt ?)  plus (ou presque) que le personnage joué par Colin Firth (ça fait longtemps que je l'aime bien, et je trouve qu'en vieillissant il prend une épaisseur plutôt agréable, et quand il est mal rasé, ça l'est encore plus, agréable...) et le rouge à lèvres de Jessica Biel (bon, qui elle aussi n'est pas mal du tout non plus...)  un rouge vraiment très rouge et donne envie de l'embrasser (mais my god qu'est-ce qui me prend ?)
British vs american, belle-mère vs belle-fille, tradition vs modernité, asphyxie vs respiration, cheval vs moto, panties vs sans-culotte,  on pourrait continuer longtemps la liste... Le film n'est pas tout à fait la "comédie pétillante" que nous vend la bande-annonce, (on rit un peu, les deux seuls vrais "gags" y figurent déjà!), reste une chose un peu tiède (la VF y est sans doute un peu pour quelque chose) avec pourtant un intéressant fléchissement vers autre chose dans l'avant-dernière partie. Et un agréable (re)bondissement final.
C'est très écrit (certaines répliques sont assassines) mais bon c'est très (trop) sage,  on reste sur sa faim. Je dirais juste que le générique de début est plutôt réussi (et donne tout à fait le ton) et que Kristin Scott-Thomas a déjà été mieux employée (me semble-t-il...)

19084621_w434_h_q80