samedi 25 février 2017

et glou et glou

57
VILAINE FILLE, MAUVAIS GARÇON
de Justine Triet

(d'abord j'apprend -ce matin- que c'est une chanson de Gainsbourg, écoutable ici)
Un court de 2012, de la plébiscitée Justine Triet (celle de La bataille de Solférino et de Victoria).Une nuit à Paris, l'hiver frisquet, alors il faut boire pour discuter et se toucher et s'embrasser dans les fêtes ou dans les bars (et même à domicile). Boy (Thomas Lévy-Lasne, qui n'a rien tourné d'autre depuis, dommage il a une jolie barbe et une raie des fesses sympathique) meets girl (Laetitia Dosch, qu'on aura bien revue par contre depuis). La petite histoire habituelle de rencontre entre, ici, un jeune peintre bohème et une jeune actrice, accessoirement chauffeuse de salle. Elle a une frère un peu agité, lui un père et un grand-père avec qui il habite (je ne sais plus qui squatte chez qui), et le background familial de chacun a son importance... On boit, on parle, et re. Une déambulation nocturne attachante, une certaine dégaine, et une aimable simplicité (sincérité) un peu brute de décoffrage. Avec en prime Serge Riaboukine en papa. Grande qualité de liquide(s) ingéré(s), mais c'est ça la nuit, hein...

vilaine-fille-mauvais-garcon

vilaine fille

Posté par chori à 04:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]