vendredi 8 décembre 2017

festival arte kino

Retour du festival en ligne, mais c'est beaucoup moins bien que la dernière fois : sur les 10 films proposés, 5 seront à découvrir en salles (dont le Sharunas Bartas et le Radu Jude, que j'avais très envie de voir...)

203
CHEVALIER
de Athina Rachel Tsangari

Un film grec, avec que des mecs, réalisé par une femme. Des mecs  sur un yacht, venus faire de la plongée. Et qui décident de jouer à un jeu idiot (un  vrai "jeu de mecs", quoi...) : trouver qui d'eux est le meilleur, en se notant mutuellement, mais en notant tout, vraiment tout. Chacun avec son petit carnet à la main va alors se mettre à observer et évaluer les cinq autres. Façon de dormir, résultats d'analyses, habileté à construire une étagère à cd, recettes de cuisine, relations familiales, qualité de l'érection, tout y passe...
Sur la copie disponible, les sous-titres français étaient hélas en décalage, je l'ai donc visionné en utilisant des sous-titres alternativement english et español.Et peut-être certaines finesses m'ont manqué. Les films d'hommes, vous me connaissez, j'aime ça. D'autant plus que j'ai eu le plaisir d'y retrouver Makis Papadimitriou, le médecin de Suntan et sa bouille rondouillarde. et ses yeux de cocker amoureux  (mais les autres mâles sont tous bien aussi, sans oublier, en coulisses, le maître d'hôtel et le cuisinier...). Plaisants, tous ces spécimens à poil dur, chacun avec ses petits problèmes perso, et sa façon aussi de les régler (ou de faire avec). Et puis un film grec "léger", ça fait un bien fou. Un goût  de soleil,  d'ouzo, de poulpes grillés, d'aubergines farcies, de vacances, quoi.

564789

570156

537602

045448

535883

(oui, bon, c'est vrai, je ne suis peut-être pas tout à fait objectif...)

Posté par chori à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]