samedi 21 mars 2020

CCCC5

quand la télé est éteinte le silence me siffle aux oreilles

*

se surprendre : apprendre à se surprendre soi-même, c'est important

décider à l'improviste, (à brûle-pourpoint, au débotté, au dépourvu, abruptement, sauvagement,  de façon imprévue, de façon inattendue, de façon inopinée, merci les dicos de synonymes en ligne) ce qu'on va faire (ou pas) hop! Tiens aujourd'hui je ne vais pas rester en pyjama! ou bien Tiens, aujourd'hui je vais rester au lit toute la journée! (les deux n'étant pas forcément incompatibles)
il y a dans chaque journée une certaine routine, une certain canevas, un certain ordonnancement a priori qu'il convient de parfois respecter, ou bien, au contraire, de bousculer (oui, l'effet de surprise)
et c'est là l'inappréciable avantage d'être seul (je prêche pour ma paroisse, dirais-je, même si, vous me connaissez, tout ce qui touche à la religion me rend extrêmement circonspect) c'est qu'on a absolument toute latitude à le faire. Vraiment toute latitude, puisqu'on n'a (provisoirement, J-43), plus de compte à rendre à personne. On est libre. Libre dedans, libre dans ses soixante-quinze mètres carrés mais libre tout de même.

*

visionnages :
Mubi (ici) offre un abonnement à 1€ pour 3 mois (ça laisse le temps de voir venir, après ça sera 9,99€ par mois) avec une offre cinéphilique de (très) haute volée : une trentaine de films proposés dont la liste change chaque jour (un film ajouté, et un film supprimé, chacun des films ayant la même durée de visiblité), mais, également, ô bonheur pour les cinéphages pointus (et gloutons), une offre de vod plus qu'alléchante : par exemple, possiblité de voir quatre ou cinq films de Lav Diaz, pour 2,20€ chacun (ce qui ne fait pas cher de l'heure)
Madelen (ici) , plate-forme de l'INA, vous propose gratuitement (pendant trois mois, ensuite ce sera 2,99 par mois) toute une flopée de séries françaises des années 70 (avec des incunables incontestables), de fictions, de documents, qui fait très très envie (nostalgie quand tu nous tiens...)

*

MAIS MAIS MAIS avec tout ça il est un peu passé à l'as me semble-t-il... qui? LE PRINTEMPS bien sûr... j'ai pensé à ce sher rené Bresson et à ses illustrations de livres de lecture :

spring-garden

puis de fil en aiguille (le ouaibe étant, n'est-il pas, le lieu idéal pour serendipiter (isnt'it, Co & Pépin ?) j'ai pensé à ces chères têtes blondes qu'il faut bien occuper (en restant dans le même thème)

Delandre, Locqueneux, Le Livre de français du Cours Moyen-0197

et toujours avec le même illustrateur...

Delandre, Locqueneux, Le Livre de français du Cours Moyen-0196

(ce qui s'appelle chanter à gorge déployée, hein?)

*

(un mail touchant reçu ce matin de Sacha Marjanovic du Centre Image de Montbéliard)

"Chers Amis du cinéma,

j'espère sincèrement que vous vous portez bien.

Le festival Diversité n'aura pas lieu cette année, ainsi va la vie... Voici le communiqué envoyé sur les réseaux sociaux et ailleurs :

"Bonjour,

le Festival Diversité ne soufflera malheureusement pas sa dixième bougie demain soir.

La déception de ne pouvoir vous faire découvrir une programmation éclectique et engagée s'est vite estompée face à la gravité des événements que nous traversons. Faisons preuve de responsabilité et d'intelligence : ON RESTE CHEZ SOI !!! Vous aurez ainsi l'occasion de prendre le temps de dire je t'aime, d'enfin pouvoir faire la sieste avec le chat, de lire tous ces livres qui prennent la poussière, d'écouter de la musique ou de voir Homeland : Iraq Year Zero pour la première fois.

La onzième édition sera encore plus belle et combative et d'ici là nous aurons, espérons le, ouvert les yeux et commencé à construire un autre monde plus solidaire et avec de nouvelles règles du jeu.

Prenez soin de vous chers amis spectateurs et rendez vous l'année prochaine.

Hauts les cœurs !"

Au plaisir d'imaginer de nouvelles séances ensemble.

Amicalement.

Sacha"

*

36c86ae9-18e3-49f1-b0eb-a3878ef23d10_4

J-42

Posté par chori à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]