dimanche 22 mars 2020

CCCC6

le mot du jour, tiens , "hygiène" : physique (se laver) mentale (positiver, être zen -faire de la relaxation ?-) sociale (entretenir du lien : téléphone, sms, mails) et voilà que s'y rajoute (téléramuche ou les zinrocks)  l'hygiène numérique (seposer des limites)

*

paradoxalement, je me rends compte que, finalement je lis (très) peu, je vois (très) peu de films... justement, je suis un peu beaucoup collé à mon écran d'ordi, mais c'est "pour la bonne cause" (ma bonne cause, en tout cas)

*

(vu sur mubi)
FUITE de Jules Cruveiller (20')
(et trouvé ça vraiment très bien)

fuite-jpeg_orig

Deux mecs assis sur un tronc d'arbre, le premier attaque "je pense que l'époque nous submerge, le monde est devenu trop compliqué..." , le second renchérit, et ils décident de quitter la ville et de disparaître dans le maquis... (le deuxième énumère alors la liste de tout ce dont ils auront besoin, ça m'a beaucoup lu...) Les voilà au milieu de nulle part, dans le maquis corse donc, on suit leur quotidien jusqu'au jour où l'un des deux disparaît... l'autre le cherche, mais (où il est, c'est montré dans le dernier plan, que j'ai trouvé magnifiquement surprenant...). Le film a obtenu le Grand Prix au Festival Côté Cort et le prix André S.Labarthe

*

hier soir nouvelle expérience multi-média (il faut savoir s'étonner -soi-même-, je le redis) : au salon, dans mon dos, la télé était allumée sur Koh-Lanta (pourtant cette année je n'y crois plus du tout, tellement toutes ces péripéties sont surscénarisées, trop de surprise tue la surprise, j'attend juste que le fourbe Ahmad soit éliminé c'est tout le reste je m'en fiche...) donc ça me braillait un peu par derrière, tandis qu'assis à mon ordi (dans la pièce du fond qui est donc mi-chambre mi-bureau) je re-regardais le one-man-show de Kyan Khojandi, Pulsions, dispo en libre-accès et en intégralité sur youtube (ici) -c'est Téléramuche, je crois, qui m'y a re-fait penser, à moins que les Zinrocks ?- ,  spectacle que je trouve toujours aussi drôle, touchant, tendre, juste, et bien fichu. Ce mec-là (le "mec de Bref") c'est une vraie perle, et son spectacle fait du bien.

*

en italie on dit isolamento c'est plus joli que confinement

*

on ne dit plus  quarante cinq jours, on dit quarante cinq jours au minimum (sur mon calendrier hebdomadaire j'ai même compté, ne soyons pas chiches, dix semaines, pour faire comme en Chine, comme le disait un spécialiste -c'est fou ce qu'on croise comme spécialistes de tous poils- ce matin, je ne sais plus où)

*

870x489_tintin_recadre

J-41

Posté par chori à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]