(en rouge, ce que j'avais vu juste)

Meilleure Actrice :
- Jeanne Balibar (Barbara)
Meilleur Acteur :
- Swan Arlaud (Petit paysan)
Meilleure Actrice dans un Second Rôle :
- Sara Giraudeau (Petit paysan)
Meilleur Acteur dans un Second Rôle :
- Vincent Macaigne (Le Sens de la fête) 120 battements par minute
Meilleur Espoir Féminin : 
- Laetitia Dosch (Jeunes femmes) Camelia Jordana
Meilleur Espoir Masculin : 
- Nahuel Perez Biscayart (120 battements par minute)
Meilleur Scénario Original :
- Julia Ducornau (Grave) 120 battements par minute
Meilleure Adaptation :
- Au revoir là-haut
Meilleure Musique Originale :
- Arnaud Rebotini (120 battements par minute)
Meilleur Son :
- Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau, Stéphane Thiébault (Barbara)
Meilleure Photo :
- Vincent Mathias (Au revoir là-haut)
Meilleur Montage :
- François Gedigier (Barbara) 120 battements par minute
Meilleurs Costumes :
- Mimi Lempicka (Au revoir là-haut)
Meilleurs Décors :
- Laurent Baude (Barbara) Au revoir là-haut
Meilleur Film d'Animation :
- Le Grand méchant Renard et autres contes
Meilleur Film Documentaire :
- Visages Villages (Agnès Varda et JR) I'm not your negro
Meilleur Premier Film :
- Patients Petit Paysan
Meilleur Film Étranger :, et ça doit être aussi agaçant pour
- Faute d’amour
Meilleur Film :
- Barbara 120 battements par minute

résultat : 11 sur 19, juste un peu plus que la moyenne, quoi...
(dans la liste des nominations que j'avais recopiée ils avaient , bizarrement, oublié
"Meilleur Réalisateur", c'est Dupontel qui l'a eu...)

Une soirée un peu molle, un peu convenue, Manu Payet est sympa en présentateur, mais un peu trop lisse, gentiment, sans rien de férocement drôle comme avaient pu l'être Foresti ou Lermercier en leur temps, j'ai souri quelques fois, j'ai baillé quelques autres, j'ai zappé plusieurs fois, j'ai été agacé par la musique violonasse qui venait signifier aux primés qu'il fallait abréger leur discours, le ruban blanc n'a pas servi à grand-chose, à part montrer que chacun l'avait bien, heureusement les filles comme d'hab' avaient sorti les robes des grands soirs, (bon Marion Cotillard portait un machin épouvantable comme si elle avait oublié la moitié du bas), et Nahuel Perez Biscayart au début et Jeanne Balibar à la fin m'ont ému dans leur discours, j'ai trouvé qu'il y avait eu vraiment beaucoup de morts en 2017, le clin d'oeil d'Aure Attika pour Mireille Darc était plaisant, questions résultats c'est bien pour Petit Paysan, c'est dommage pour Grave et Patients, (et le sens de la Fête) qui repartent parfaitement bredouilles, et ça doit être aussi agaçant pour Robin Campillo que pour Albert Dupontel d'avoir obtenu le meilleur film mais pas le meilleur réalisateur, (et vice-versa), non ?