Quarante jours (et quarante nuits...) bon sang mais c'est bien sûr! L'Arche de Noé! (enfin, le temps du Déluge, mais bien aussi celui que le petit père Noé a passé enfermé sur son bateau! ) Et après il s'est arrêté de pleuvoir et il est descendu de son fichu bateau... Nous avons encore de beaux jours devant nous! Naviguons...

*

(tiens trouvé ça  ici je me dis que ça pourrait en intéresser certains (j'ai pensé à Pépin) : le journal (sonore) de 'finement (comme dirait Philou, j'ai désormais du mal à utiliser le vrai mot) de Wadji Mouawad (Théâtre de la Colline)

*

par la fenêtre j'ai salué ma proprio, en bas dans la cour en train de tailler la haie contre le mur dont les branches désormais hautes bougent et au moindre coup de vent, la nuit, font fonctionneur le détecteur de présence, qui passe alors la nuit à s'allumer et s'éteindre comme un petit fou, (et la fenêtre de ma chambre est juste en face), elle m'a -très gentiment, proposé de me sortir un fauteuil dans la cour pour que je puisse venir y prendre un peu l'air (et le soleil), et, surtout, m'a proposé l'accés à son (magnifique) jardin, quand je le souhaitais, il suffisait que je lui envoie un sms pour la prévenir pour qu'elle ouvre la porte... cette gentillesse me touche beaucoup

*

Dom m'envoie ça en me prévenant que c'est "un peu limite et qu'elle a quand même bien rigolé" ... je confirme ! (j'adore...) Ca vient de ce blog

*

les grandes découvertes : pour moi qui suis plutôt un inactif (ENaP au test de personnalité de Mr Luc à l'EN en 1974), je découvre que quand on fait, eh bien on pense moins. L'action toute simple, banale, quotidienne (prendre une douche, changer les draps, laver le sol, trier les chaussettes, etc.) permet , (me) permet en tout cas de débrancher provisoirement le cerveau, et donc de l'empêcher ainsi, provisoirement de gémir, de conjecturer, de se lamenter, de radoter, de pleurnicher, et, par exemple de ne plus faire attention à ma respiration. (le reste du temps, si j'y suis trop attentif, je flippe en guettant si je vais m'asphyxier ou pas, ce qui est totalement idiot et irraisonné je le sais, mais voilà parfois ça me panique) donc je vais faire, faire tout ce que je peux faire, ce que je n'ai pas eu le temps de faire, pas eu envie de faire (parfois même pas eu l'idée de faire : par exemple j'ai lavé mon fer à repasser, qui en avait bien besoin, et qui brille désormais à nouveau de mille feux...)
Faisons, faisons, faisons...

*

ré-installé scrabble pro, et retrouvé mon profil et mes scores de 2014! Mais je ne veux plus jouer que contre l'ordi ou avec des amis  (on va s'organiser pour jouer avec Marie, et peut-être Catherine P. aussi)

*

appels :

entrants : Anne-Marie, mon aide-ménagère (qui devait se faire opérer aujourd'hui, mais dont l'opération est reportée, Les Soria, Catherine
sortants : Catherine P., Marie, Pascal et Malou (bon anniversaire Pascalou) Dominique

*

UN PERROQUET FAIT CROIRE QUE LE BATEAU COULE

 J-38 ?