Cocovirus : pendant le confinement, la masturbation est conseillée pour «renforcer notre système immunitaire» et «combattre les infections»

Non, il n’y a pas que la lecture, la télévision ou l’ordinateur pendant cette période de confinement liée au coronavirus. De plus, selon les médecins, la masturbation pourrait être exactement ce dont vous avez besoin pour le moment.
En cette période de confinement, toutes les activités sont les bienvenues pour s’occuper. Repos, lecture, télévision, balade, Netflix, Smartphone… Les possibilités restent nombreuses. À cette liste, vous pourriez peut-être y rajouter… la masturbation. Car celle-ci ne vous donnera pas seulement quelque chose à faire. Elle vous aidera aussi à rester en bonne santé !
En effet, comme l’explique le Dr Jennifer Landam au Sun, la masturbation renforce les défenses naturelles de votre corps. Elle stimule votre système immunitaire et augmente votre nombre de globules blancs, qui aident à lutter contre les infections. C’est en tout cas ce qu’a permis de démontrer une étude menée par le département de psychologie médicale de la clinique universitaire d’Essen en Allemagne.
Qui plus, les orgasmes aident également à vous détendre et à mieux dormir. Et qui dit plus de sommeil, dit plus de temps pour votre corps afin de mieux récupérer.
Mais attention à ne pas trop en abuser, comme le souligne Rocco Siffredi. En cette période de confinement, la star du X a distillé ses bons conseils en expliquant qu’il ne fallait pas trop répéter l’exercice sous peine d’attraper une cystite chronique !

Sudinfo.be (merci nos amis belges !)

*

"La masturbation est une pratique d’autoapaisement comme une autre. La méditation est une pratique ancestrale qui inverse la biologie du stress. Mais, concernant la masturbation, je crains qu’au contraire cette pratique n’ait aucun effet sur la biologie du stress sur le long terme." (Le Monde, quand même, qui ne se mouille pas trop)

*
(sans rapport avec ce qui précède)
deux jeunes maigrichons barbus à capuche descendent de concert la rue St Georges, en direction de la place du marché, soudain l'un d'eux tourne les talons sans prévenir et remonte la rue (revenant vers le croisement qui est en face de chez moi), jusqu'à arriver à l'angle de la rue, où il jette un regard en direction de l'autre (que je ne peux plus voir), qui a continué son chemin et disparu de mon champ visuel, maigrichon 1, après avoir hésité, continue son chemin en remontant ma rue (vers la gauche) , se ravise, revient, regarde à nouveau vers le bas de la rue St Georges, et finit par tourner les talons en disparaissant vers  la gauche...
(quelques minutes plus tard, alors que je regarde à nouveau par la fenêtre, j'aperçois maigrichon 2, qui a remonté la rue St Georges et est revenu lui aussi au croisement (mais par le trottoir opposé), et regarde anxieusement en face, là ou maigrichon 1 a disparu auparavant, et part sur ses traces...

*

tiens ça y est il pleut (plutôt il neige fondouille) c'est bien les gens au moins n'auront pas envie de sortir

*

menu de ce dimanche midi :

radis du jardin de chez Morel /beurre
filet de boeuf aux girolles (de mon boucher/traiteur)
fraises du jardin de chez Morel (avec sucre vanillé et un trait de citron vert)
café (et ses deux gaufrettes au chocolat bio

et du dimanche soir :

potage aux fanes de radis
salade d'endives (le reste d'hier)
fraises (le reste de midi)

*

"en prendre son parti"

*

des liens :

- nos amis belges encore qui mettent à disposition, , 200 numérosreportages du magazine "Strip-Tease"
- une chaine youtube consacrée uniquement aux films coréens
- , My French film Festival "Stay Home Edition" (des courts, encore)
- encore des courts ? proposés par le Festival de Clermont, six par semaines, ici, c'est Intérieur Court

*

ne plus écouter du tout les journaux télévisés (ou alors si, mais en coupant le son)

*

je m'étais dit "dimanche, relâche, pas de téléphone" je me suis juste encore bien pris la tête avec whatsapp, dont je ne comprends pas pourqquoi il s'obstine à fonctionner ainsi, par intermittence, aléatoirement (ça m'éneeeeerve! figurez-vous que de l'avoir installé sur mon ordi,  ça ne change rien, à part qu'on voit mieux...) des fois oui des fois non, à la normande, de façon imprévisible, comme ça lui chante, wifi ou nonfi, couci-couça, de manière approximative...  mais ça finit toujours par marcher, et, finalement, c'est un genre d'école de l'espoir et de la patience, comme nos vies en ce moment : quand ça finit par marcher, je suis content comme un môme

*

appels :
Catherine (de Noidans), Dominique (de Besançon) et Emma (de Gy)

*

30

J-35 ?